closeup-picture-of-gardener-s-hands-plan

LE GUIDE COMPLET

DU REMPOTAGE

Les plantes d’intérieur sont plus résistantes qu’elles n’en ont l’air, mais pour que leur santé soit au top, il faut les rempoter de temps en temps. Ce n’est pas parce qu’une plante d’intérieur peut passer de nombreuses années dans le même pot qu’elle le devrait. Le rempotage est un moyen fantastique de s’assurer que les plantes atteignent leur plein potentiel. Cependant lorsqu’il est mal fait il peut causer un niveau de stress trop élevé à la plante, ce qui entravera leur croissance sur le long terme. Que ce soit parce que ta plante est devenue trop grande pour son pot actuel ou que tu souhaites tout simplement changer de style de pot, découvres comment le faire comme un pro en suivant les conseils ci-dessous. Une fois que tu auras terminé le guide du rempotage, jettes un coup d’œil à nos inspirations.

Comment savoir quand rempoter ?

Il existe un certain nombre de signes clés auxquels il faudra faire attention et qui te permettrons de savoir si tes plantes ont besoin d’être relogés :
– Les racines poussent à travers les trous d’évacuation au fond du pot
– La plante devient trapue en haut et commence à se pencher sur le côté

– La croissance de la plante a ralenti
– La plante nécessite des arrosages plus fréquents ou un sol qui reste constamment sec

 

Comment rempoter ?

Étape 1
Couvres ton espace de travail avec du papier journal. Ça peut être un travail salissant et t'éviteras du nettoyage par la suite.

Étape 2
Bascules le pot de la plante sur son flanc. Les plantes trop développées peuvent nécessiter un peu plus d’entêtement mais la plupart des plantes sortiront simplement en tirant légèrement sur la tige. Quelques petits tapotements sur le fond du pot devraient faire l’affaire.

Étape 3
Libères la racine à l’aide de tes doigts et enlèves toutes les parties décomposées. Cela préparera les plantes à une croissance saine.

Étape 4
Places ta plante d’intérieur et ses racines à proximité afin qu’elles puissent facilement être déplacées dans le nouveau pot.

Étape 5
Si le nouveau pot n’a pas de trou de drainage, utilises une couche de charbon de bois pour éviter que la terre ne devienne trop humide et propage le développement d’infections fongiques.

 

Étape 6
Veilles à ce que la plante soit centrée dans le pot, poses-la sur la couche de terre fraîche puis ajoutes le terreau tout autour jusqu’à ce qu’elle soit stable et sécurisée.

 

Étape 7
Tapotes le compost jusqu’à ce qu’il soit réparti uniformément autour de la plante.

 

Étape 8
Envisages de recouvrir le terreau d’une couche de galets afin de réduire l’évaporation et t'assurer que le sol reste suffisamment humide. Bien qu’il soit possible de sauter cette étape pour les plantes qui préfèrent la terre sèche, comme les cactus et les plantes grasses.

De quelle taille doit être le pot ?

N’exagères pas ! tu auras l’impression de t'épargner la peine de rempoter, mais cela peut conduire à des racines noyées dans un sol humide, et par conséquence nuire à la santé de la plante. Le pot devrait te donner 3 à 4 cm de plus autour du diamètre de la motte pré-existante. C’est la taille idéale pour une croissance sans trop d’humidité dans le sol.

Capture d’écran 2021-04-13 à 13.02.26.pn

Quelles sont les plantes d’intérieur qui doivent être rempotées chaque année ?

En règle générale, les plantes d’intérieur doivent être relogées annuellement, voire tous les 18 mois. Les plantes qui poussent très lentement peuvent rester dans le même pot durant des années entières, bien qu’il soit tout de même important de remplacer/rafraîchir le terreau.

Le rempotage peut se révéler difficile, mais avec ce guide, tu deviendras un expert en un rien de temps. Si tu as besoin de conseils plus spécifiques, n’hésites pas à nous contacter. Nous aimons recevoir des nouvelles de la communauté La Vague Verte.

Capture d’écran 2021-04-13 à 13.36.46
press to zoom
Capture d’écran 2021-04-13 à 13.28.11
press to zoom
Sans titre (9)
press to zoom
1/1

Le guide complet de l'arrosage >

Les secrets de la fertilisation >